blog shmadrid castellano   blog shmadrid english
Se loger à Madrid

Une assurance contre le défaut de paiement du locataire ?

lotissement d'immeubles
Écrit par Anthony

La location d’un bien immobilier peut souvent engendrer son lot de tracas, alors si vous êtes propriétaire, vous serez intéressé de savoir qu’il existe une assurance pour non-paiement de loyer. Mais en quoi consiste-t-elle et quel type de couverture offre-t-elle ? Réponses dans cet article de ShMadrid.

Article en lien : Avantages d’avoir une assurance pour son logement à Madrid

Une assurance contre les loyers impayés, comment cela marche ?

Il est de plus en plus courant de souscrire une assurance locative et de cette manière, les propriétaires sont de plus en plus sûrs de pouvoir rentabiliser leur propriété. Pourtant, devenir propriétaire n’est pas toujours facile. En fait, le plus compliqué est de trouver de bons locataires.

clés dans une main

Photo via Pixabay

Toutefois, cette perle rare n’est pas souvent au rendez-vous. Certains locataires sont même difficiles à gérer. Par exemple, que se passe-t-il si un locataire cesse soudainement de payer ? L’angoisse de recevoir l’argent en retard ou le non-paiement du loyer sont des choses qui empêchent de nombreux propriétaires de dormir la nuit.

L’assurance pour le non-paiement des loyers offre donc des garanties économiques liées aux mensualités. Disposer de la sécurité qu’offre ce type de police peut même inciter des propriétaires à louer leur propriété. Cependant, tout le monde ne sait pas comment elle fonctionne. Pour cela nous allons vous énumérer ici les types couvertures afin que vous sachiez en quoi elle consiste et pourquoi elle est plus complète que les polices d’assurance habitation traditionnelles.

Article en lien : Pourquoi prendre une assurance habitation ?

Il existe actuellement différents types d’assurance contre le défaut de paiement des loyers, dotés d’une couverture différente adaptée aux besoins de chaque utilisateur. Voici les principales garanties qu’elles offrent :

façade d'immeuble

Photo via Pixabay

  • Non-paiement du loyer. Au moment où les locataires cessent de payer, l’assurance non-paiement couvre les mensualités impayées. Les options peuvent couvrir une période de 6, 9 ou 12 mois.
  • Les coûts d’expulsion. Lorsque la situation devient trop compliquée et que le propriétaire n’a pas d’autre choix que d’expulser les locataires, cette assurance couvre les frais de changement des serrures.
  • Vandalisme causé par le locataire. Parfois, le propriétaire doit réparer les dommages causés par des actes de vandalisme. L’assurance de non-paiement du loyer répond aux dommages effectués par le locataire.
  • Conseils juridiques par assistance téléphonique. Si vous avez des doutes sur des questions juridiques liées à votre domicile, cette assurance peut être la solution pour répondre à vos doutes rapidement et de manière détaillée.
  • Défense juridique. Vos intérêts seront protégés par l’équipe d’experts ayant une grande expérience dans le domaine juridique.

Lorsque vous décidez de louer un bien immobilier, une bonne option consiste à souscrire une assurance pour le non-paiement du loyer. Le mieux est d’étudier les différentes propositions et de trouver celle qui vous convient le mieux. Une fois que vous avez trouvé l’assurance qui est adaptée à votre situation, vous devez suivre les instructions de votre compagnie d’assurance pour mener à bien le contrat de location.

Certaines compagnies d’assurance offrent même la possibilité de réaliser une étude de faisabilité préalable pour choisir les meilleurs locataires. Une fois le résultat positif obtenu, le propriétaire pourra avoir une plus grande tranquillité d’esprit grâce à l’arrivée de bons locataires et à la couverture offerte par son assurance.

Avez-vous déjà pensé à souscrire une assurance contre les loyers impayés ?

À propos de l'auteur

Anthony

Français d’origine, québécois d’adoption et espagnol de coeur, j’aime découvrir de nouveaux endroits et partager mes coups de coeur artistiques, culturels et gastronomiques

Laisser un commentaire

20 − nine =