blog shmadrid castellano   blog shmadrid english
Top classement

Où boire la meilleure horchata à Madrid

Écrit par Anthony

Maintenant que l’été approche, il est agréable de s’asseoir en terrasse et de boire quelque chose de frais. En Espagne, une des boissons les plus populaires les mois d’été est la fameuse horchata, une concoction d’origine valencienne dont l’ingrédient principal est la noix tigrée, un tubercule de petites dimensions qui ressemble à une noisette. Le résultat de son broyage, avec des ingrédients tels que le sucre, l’eau, la cannelle ou l’écorce de citron, est la horchata, une boisson rafraîchissante et très calorique, semblable en apparence au lait et qui peut être bue seule ou accompagnée des fameux fartons, brioches longues et fines qui sont généralement mouillées dans celle-ci. Si vous voulez l’essayer, ShMadrid vous dit quels sont les meilleurs endroits de Madrid pour boire de la horchata.

Article en lien : Où manger les meilleures glaces de Madrid

La horchata, une boisson traditionnelle

Photo via Pixabay

Tout d’abord, savez-vous que la horchata existe depuis des millénaires ? En effet, la horchata était déjà consommée durant l’Egypte ancienne, car selon certaines sources, on a découvert des verres contenant des noix tigrées dans le trousseau funéraire des pharaons. D’autre part, des auteurs persans et arabes très anciens mentionnent les bienfaits digestifs et désinfectants du chufa (tubercule de souchet), et il était donné à des fins médicinales à effets énergétiques et diurétiques. En Espagne, son origine vient de la ville d’Alboraya, une communauté valencienne. C’est une boisson sucrée typique qui est généralement accompagnée de fartons que les habitués aiment manger en les trempant avant dans la horchata. La première horchatería ou bar qui prépare des horchatas que nous vous recommandons fait honneur au nom de la localité qui a rendu célèbre à cette boisson. Il s’appelle le Horchatería Alboraya. Deux adresses à Madrid : Calle de Alcalá, 125 et Av. Felipe II, 26. La tradition de cet endroit commence avec les grands-parents, qui ont cultivé leurs premiers souchet à Alboraya en 1960. Puis, la génération suivante a fondé la première usine de lait de noix tigrée Alboraya à Madrid. Leur devise est d’élaborer le meilleur lait de noix tigrée des champs de leurs grands-parents et de proposer les meilleures glaces artisanales de la ville. Aujourd’hui, la troisième génération ambitionne le même travail en travaillant uniquement avec des produits de qualité remplis de saveurs.

Article en lien : Les bars de Madrid qui offrent des tapas gratuites

Une boisson saine et rafraîchissante

Photo de heatheronhertravels via VisualHunt

Il faut aussi savoir que la horchata est très saine pour le corps car elle nous aide à avoir une digestion plus légère, à établir la flore intestinale et à favoriser le transit, en plus de combattre la rétention des liquides non seulement par sa très haute teneur en eau, mais aussi par les propres propriétés de la noix tigrée qui nous aide à réduire le gonflement. Et rien que pour cela, pourquoi ne pas boire un verre de horchata au déjeuner ou au goûter chez Oroxata, sur la Calle Villamil 44 ? Comme ce bar maîtrise la préparation de cette délicieuse boisson depuis 1946, laissez-vous tenter ! Enfin, nous vous recommandons le comptoir de crème glacée Los Alpes, sur  Calle Arcipreste de Hita, 6. C’est une entreprise dédiée exclusivement à la fabrication et à la vente de glaces artisanales, tant pour la vente au public que pour la restauration mais ils ont décidé d’offrir une nouveauté à leurs clients en proposant la horchata. Pour obtenir la meilleure de la capitale espagnole, ils ont envoyé leurs employés à Alboraya en formation auprès des maitres-experts de la horchata.

Photo principale de susivinh via Visual hunt

Recommanderiez-vous un autre endroit pour boire une horchata à Madrid ?

Notez cet article

À propos de l'auteur

Anthony

Français d’origine, québécois d’adoption et espagnol de coeur, j’aime découvrir de nouveaux endroits et partager mes coups de coeur artistiques, culturels et gastronomiques

Laisser un commentaire