blog shmadrid castellano   blog shmadrid english
Visiter Madrid

L’histoire du parc du Retiro

Écrit par Anthony

S’il existe un lieu emblématique dans la ville de Madrid, c’est bien le parc du Retiro ! Ce poumon vert de la ville est l’un des parcs les plus connus du pays et l’un des plus visités d’Europe. Des millions de personnes viennent chaque année regarder sa végétation, admirer ses monuments et vivre des moments de tranquillité. Pour mieux savourer votre prochain passage dans la capitale, découvrez l’histoire du parc du Retiro de Madrid.

Article en lien : Les meilleurs parcs de Madrid

L’histoire du parc

Photo via Pixabay

L’emblématique parc du Retiro à Madrid a été conçu dans le cadre du projet paysagiste du palais du Buen Retiro entre 1630 et 1640. Ce palais royal, construit par le Comte-duc d’Olivares pour le roi Philippe IV était considéré comme un lieu de retraite et de loisirs. Placée près du monastère des Hiéronymites, cette résidence royale possédait alors un théâtre et un petit zoo dans lequel se trouvaient plusieurs animaux sauvages. Après la mort du roi, le parc subit différents aménagements au fil des années et des changements de règne. En 1767, le roi Carlos III décida d’ouvrir le parc au public. Pendant la Guerre d’Indépendance (1808-1814), cet espace a été utilisé comme quartier général des forces napoléoniennes. Comme il subit de grands dommages, une grande partie fut reconstruite par la suite. Des éléments décoratifs du XVIIe et XVIIIe siècle ont même été rajoutés. En 1868, le site fut acquis par le conseil municipal de Madrid et devient l’un des plus grands parcs publics du pays et l’un des plus importants. Au cours des XXe et XXIe siècles, les travaux d’amélioration de l’environnement se poursuivent. Le transfert au parterre de la porte baroque de Philippe IV, à l’entrée du parc. La construction d’une nouvelle jetée dans le grand étang (1922-1926). L’installation de monuments commémoratifs tels que la statue dédiée à Alphonse XII, construite en 1992 et qui représente l’un des plus importants du parc. Par la suite, d’autres réalisations paysagères ont été réalisées : la roseraie, le jardin des plantes vivaces, le jardin des Français et la forêt de la mémoire, dernière création qui rend hommage aux 192 personnes mortes lors de l’attentat de Madrid en 2004. Le parc du Retiro a été proclamé bien d’intérêt culturel en 1935  et déclaré jardin historique.

Article en lien : 4 conseils pour bien visiter Madrid

Un espace riche et polyvalent

Photo via Pixabay

Avec une superficie de 125 hectares, le parc du Retiro de Madrid possède plus de 15 000 arbres et une flore variée. Il compte quelques-uns des plus beaux jardins de Madrid et du pays : le jardin des plantes vivaces, les jardins de Herrero Palacios, ceux de Cecilio Rodriguez… En vous promenant dans le parterre français, vous y trouverez aussi le cyprès chauve, qui est le plus vieil arbre de Madrid. Son âge est estimé à 400 ans environ. Connu pour être le poumon vert  de Madrid, le parc du Retiro est l’endroit idéal pour une marche, que ce soit en famille ou en couple, pique-niquer, pratiquer le yoga, ou faire du jogging. Comme son nom l’indique, c’est un lieu de retraite et de tranquillité pour les citoyens et les visiteurs de la ville de Madrid.

Adresse : Plaza de la Independencia, 7

Vous cherchez un appartement en ville ? ShMadrid vous aide à trouver le bien idéal.

L’histoire du parc du Retiro
5 (100%) 1 vote

À propos de l'auteur

Anthony

Français d’origine, québécois d’adoption et espagnol de coeur, j’aime découvrir de nouveaux endroits et partager mes coups de coeur artistiques, culturels et gastronomiques

Laisser un commentaire