blog shmadrid castellano   blog shmadrid english
Visiter Madrid

L’Hôtel de ville de Madrid

Écrit par damien

L’Ayuntamiento de Madrid, connu en français comme la mairie ou l’hôtel de ville, est l’épicentre du fonctionnement politique et opérationnel de la grande ville qu’est Madrid.

Que vous soyez un visiteur venant d’une autre partie de l’Espagne ou un étranger prévoyant de rester un moment dans les environs, il pourrait être intéressant de vous renseigner sur les services offerts par l’Hôtel de Ville de Madrid.

La plupart de ces services peuvent être également trouvés sur le site web. Que vous recherchiez à habiter en zone résidentielle, à louer un appartement à Barcelone ou à comprendre les différents services fournis par le gouvernement local, c’est le meilleur moyen de vous y retrouver.

Pour l’occasion, nous vous présentons dans cet article de ShMadrid le bâtiment et les services de l’Hôtel de ville de Madrid.

Article en lien : Meilleurs endroits de Madrid pour vivre tranquillement

Le bâtiment historique de l’Hôtel de ville de Madrid

hôtel de ville madrid

Photo via Pixabay

L’édifice qui abrite la Mairie de Madrid actuelle est un site historique national, qui fut autrefois appelé le Palacio de Comunicaciones ou le Palais des Communications.

Il accueillit le nouveau bureau de poste fédéral, le télégraphe et le téléphone. Sa construction débuta en 1907 pour se terminer en 1919.

A l’époque de sa construction, une grande controverse entoura le fait qu’il faisait déplacer un grand parc public et des jardins et les citoyens étaient assez mécontents de la fermeture d’un tel lieu public.

L’Hôtel de ville actuel fut déménagé dans le bâtiment en 2007, bien que l’édifice soit déclaré monument national depuis 1993 et qu’il soit passé dans le domaine de la ville depuis.

Comme l’utilisation du courrier a diminué, l’utilité d’une si large structure en a fait de même et le Conseil municipal de Madrid a donc renforcé sa présence dans ces locaux. L’architecture espagnole incluse dans la construction est l’un des premiers exemples modernistes du pays.

Depuis votre appartement en location à Madrid, visiter ce site historique peut vous offrir deux choses: voir un bâtiment d’une grande qualité, que ce soit culturelle ou architecturale, et également bénéficier des services municipaux de la Mairie de Madrid.

Article en lien : Le tourisme d’été à Madrid

Le site web de l’Hôtel de Ville

Photo via Pixabay

Sur le site web de l’Hôtel de Ville, vous trouverez toutes les informations utilises pour bien vivre à Madrid. En allant sur la page d’accueil, vous verrez les liens utiles en premier lieu puis des sous-catégories.

Il y a un onglet pour les formulaires rapides à caractère formel tel que celui pour payer les taxes sur les véhicules et des liens vers d’autres formulaires dont vous pourriez avoir besoin pour vivre à Madrid.

Au milieu de la page se trouve également une section pour les nouvelles qui peut vous tenir au courant des événements actuels au sein de la ville et de l’hôtel de ville.

Sur le côté droit se trouvent des liens rapides vers les services publics qui incluent les transports publics, la qualité de l’air, les problèmes de circulation et la congestion, et même l’agenda de l’Hôtel de Ville.

Si vous êtes un résident local qui paie des impôts, il existe également un portail pour les taxes menant vers une plate-forme de paiement simple ou de consultation rapide.

Sur le côté gauche se trouve les communications officielles des conseillers municipaux, y compris la newsletter officielle de la ville, le Plénum et les informations disponibles concernant la transparence du gouvernement local.

Le mieux pour la plupart des citoyens étant les sujets couverts dans la partie gauche du site qui concernent divers sujets tels que la santé et la sécurité, l’emploi, la vie dans la ville, la culture et les loisirs, voire même les sports, l’éducation et l’économie.

Avez-vous visité l’Hôtel de ville de Madrid ? Qu’en avez-vous pensé ?

À propos de l'auteur

damien

Amoureux des langues, de la gastronomie, de la connaissance, de startup et… de Madrid.

Laisser un commentaire