blog shmadrid castellano   blog shmadrid english
Visiter Madrid

La porte de l’Alcalà, un monument prestigieux et unique sur Madrid

Écrit par Roxana

Premier arc de triomphe érigé en Europe depuis la disparition de l’Empire romain, la porte de l’Alcalà est un point de passage obligé si vous êtes depuis peu à Madrid. Si elle fait la fierté des Madrilènes, ses murs ont pourtant été témoins de faits d’histoires pas toujours glorieuses pour des raisons que vous connaîtrez plus bas. ShMadrid vous raconte ici son histoire.

Article en lien : Conseils pour une courte visite de Madrid

La porte de l’Alcalà, monument historique de Madrid

Photo via Pixabay

Oeuvre prestigieuse de l’architecte italien Francisco Sabatini, la porte de l’Alcalà existe depuis 2 siècles. Elle est facile à trouver puisqu’elle se trouve en plein milieu de la Plaza de la Independencia près du parc du Retiro. L’édifice est constitué de 5 arcs reliés entre eux, dont 3 sont principalement mis en exergue. Construite en granit dans un style néoclassique, la porte découle d’une inspiration purement romaine. Dix colonnes soutiennent l’architecture couronnée par des chapiteaux ioniques. Au-dessus des chapiteaux se posent des corniches architravées. Un certain Roberto de Michel a complété le monument par des têtes de lions au-dessus des 3 arcs du milieu ainsi que par des cornes sur les frises. Cet homme, un spécialiste français de la décoration sculpturale, a vécu à Madrid. D’ailleurs, si vous passez par la Fontaine de Cibeles, vous pourrez admirer son génie sculptural à travers les têtes de lions qui ornent le monument. Un autre artiste du nom de Francisco Gutiérrez a réalisé la sculpture des anges représentant les quatre importantes vertus aux yeux de la population de l’époque, à savoir :

  • la justice incarnée par l’ange avec le pied et le poing levé
  • la tempérance illustrée par celui qui tient un étrier
  • la prudence représentée par la figure tenant un miroir
  • la force de l’âme symbolisée par celle armée d’une lance et d’un bouclier

A cause de la circulation, il vous sera sans doute impossible d’accéder au jardin immaculé tout autour de la porte. Dans ce cas, prenez place dans un bar ou un restaurant à proximité pour mieux la scruter à une bonne distance.

Article en lien : Les lieux indispensables à voir par quartier

Quelques périodes marquantes dans la vie de la Puerta de Alcalà

Photo via Pixabay

Si longtemps avant le monument marqua la limite de la ville à l’est, aujourd’hui elle se retrouve presque au centre de Madrid. En 1768, le roi Carlos III ou Charles III ordonna alors à Sabatini de remplacer l’ancienne porte de la ville constituée de 2 tours de taille modeste bâties au 16ème siècle. Ce dernier entreprit alors les travaux qui durèrent 9 années de suite. Ce monument historique n’a pas que des histoires joyeuses, il fut, entre autres, témoin du meurtre d’un certain Eduardo Dato en 1921, le Président du Conseil des Ministres à l’époque. Vers les années 1800, la Puerta de Alcalà fut touchée par un boulet de canon. La trace d’impact est encore visible si vous scrutez attentivement l’édifice. L’année 1976 marque l’obtention de la Puerta de Alcalà du statut de bien d’intérêt culturel. Ce qui lui a permis de bénéficier d’une protection au titre de Patrimoine historique espagnol. Enfin, il est important de vous sachiez que c’est par cette porte que les voyageurs en provenance de la France et de la Catalogne pouvaient entrer dans Madrid.

Connaissez-vous cette fameuse porte de Madrid ?

À propos de l'auteur

Roxana

Écrivaine professionnelle et éditrice installée à Barcelone.

Laisser un commentaire