blog shmadrid castellano   blog shmadrid english
Visiter Madrid

Puerta de Alcalà, Madrid

Puerta de Alcalà, Madrid
Écrit par Roxana

Autrefois, entrée principale de Madrid et croisée du chemin qui menait vers la ville de Alcalà Henares, découvrez la Puerta de Alcalà, l’une des figures emblématiques de la culture et de l’histoire de la capitale espagnole. Un extraordinaire monument à visiter, de jour comme la nuit, si vous passez par la route du parc El Retiro, la Plaza de Cibeles ou Gran Via de Madrid.

Au pied de la porte de Alcalà

Puerta de Alcalàa Madrid 2Au centre de Madrid sur la Plaza de la Independencia et traversée par la rue Alcalà, bercée à l’Ouest par la Puerta de Sol et à quelques pas de l’entrée du Parc de El Buen Retiro, la Puerta de Alcalà, se dresse majestueusement sous son architecture néo-classique des années 1778.

Le dessin de la Puerta de Alcalà d’aujourd’hui a été réalisé par le célèbre architecte Francesco Sabatini, à la demande du roi Charles III, au début des années 1770. L’accès ouvrait à l’époque vers la ville voisine appelée Alcalà Henares, d’où le nom « Puerta de Alcalà ».

Cette monumentale ouverture remplace fièrement la voie originale bâtie en 1559 comme une marque de bienvenue à doña Margarita de l’Autriche, épouse du roi Felipe III, roi succédé par Carlos III.

Témoin des faits qui ont successivement marqué la place de l’indépendance depuis le XVIIIè siècle, l’extraordinaire et très ancienne Puerta de Alcalà est devenue un symbole de l’histoire et de la richesse culturelle des Madrilènes.

A la découverte de ses architectures

puerta 1Vue à l’angle des rues qui ouvrent vers ce monument, la porte comporte trois voûtes principales surmontées de têtes de lions, dont une arche plus grande se trouve en plein centre. Les deux autres sont à leur tour flanqué de deux passages rectangulaires plus réduits, ornés de cornes et de frises disposées en relief.

Des statues ornementales réalisées par les artistes Robert de Michel et Francisco Gutiérrez décorent la partie supérieure de la porte, offrant une superbe sculpture des modèles antiques du XVIIIè siècle.

Sur les pierres, aussi rares que leur dessin, sont encore laissées les ruines de rafales de canons, des morceaux d’obus ayant éclaté près de la porte au début du XIXè siècle.

Longeant les colonnes sur les côtés, vous pourrez admirer les blasons royaux en levant les yeux et en lisant les inscriptions en dessous, en l’honneur du roi Charles III et de l’inauguration de la place en 1778. Il est écrit « Rege Carolo III Anno MDCCLXXVIII ». De magnifiques jardins bordent les alentours du monument afin de couronner une superbe vue florale.

Mais la beauté de la Puerta de Alcalà est encore plus impressionnante la nuit tombée, contemplée de loin, à partir d’un bar, d’un restaurant ou d’un hôtel, elle offre une spectaculaire voie flamboyante, digne d’une apparence royale aspirée par Carlos III, à l’origine de son élévation.

Notez cet article

À propos de l'auteur

Roxana

Écrivaine professionnelle et éditrice installée à Barcelone.

Laisser un commentaire