blog shmadrid castellano   blog shmadrid english
Bon à savoir

Histoire de la fête du travail

Écrit par Anthony

Le 1er mai, tout le monde sait que c’est la fête du travail car c’est un jour férié mais connaissez-vous l’origine de cette fête ? Comme elle concerne à peu près tous les employé-e-s du monde, il est intéressant de comprendre comme elle est née et pourquoi elle tombe le 1er mai. ShMadrid s’est penché sur la question et vous donne la réponse dans cet article. Vous pourrez alors fêter à juste titre le 1er mai !

Article en lien : Trouver un travail à Madrid

L’histoire de la fête du travail

Photo via Pixabay

Le 1er mai est commémoré partout dans le monde et donc à Madrid comme étant la journée internationale des travailleurs, mais peu de gens savent pourquoi. C’est une célébration du mouvement ouvrier mondial en commémoration de ses luttes sociales et syndicales. Elle rend hommage aux martyrs de Chicago qui sont à l’origine de la commémoration du 1er mai. Ces personnes étaient des dirigeants syndicaux à tendance anarchiste qui mobilisaient les travailleurs pour exiger la réduction de la journée de travail à huit heures. En effet, à cette époque-là, les journées de travail étaient très longues et pouvaient aller jusqu’à 18 heures d’affilée. Les travailleurs ont exprimé leur exaspération et ont demandé une réduction du temps de travail à huit heures afin d’utiliser les autres heures restantes de la journée au repos, aux loisirs et à la vie de famille. En 1886, les travailleurs menacent alors de faire la grève si les employeurs n’acceptent pas leur demande. La grève a alors commencé le 1er mai. À Chicago, l’une des villes où la main-d’œuvre est la plus importante du pays et où les conditions de travail sont précaires, la grève dura plusieurs jours non sans quelques violences, des morts et des blessés. Le 4 mai, au Haymarket Square de Chicago, la tension monta d’un cran. Un engin explosif  explosa et des dizaines de personnes furent arrêtées et blessées. Parmi les détenus, huit ont été reconnus coupables; cinq ont été emprisonnés et trois condamnés à mort. Ils ont été ainsi baptisés les martyrs de Chicago, pour leur sacrifice dans la lutte et les revendications du mouvement ouvrier. Le premier jour de mai leur fut dédié. Après ce tumulte social, les patrons acceptèrent la journée de travail de 8 heures qui est encore en vigueur un peu partout dans une grande partie des pays du monde occidental.

Article en lien : La fête nationale espagnole

La fête du travail dans les pays anglo-saxons

Photo via Pixabay

Beaucoup de pays célèbrent le 1er mai mais il existe encore certains pays qui ne célèbrent pas cette journée le même jour, en particulier les pays du Commonwealth : les États-Unis et le Canada  célèbrent la fête du Travail le premier lundi de septembre et la Nouvelle-Zélande, le quatrième lundi d’octobre. En Australie, chaque état fédéral choisit la date de la célébration. Par exemple, le territoire de la capitale australienne, en Nouvelle-Galles du Sud et en Australie-Méridionale la fêtent le premier lundi d’octobre; à Victoria et en Tasmanie, c’est le deuxième lundi de mars; en Australie occidentale, le premier lundi de mars; et c’est le premier lundi de mai au Queensland et dans le territoire du Nord. Maintenant que vous savez pourquoi le 1er mai est  la fête du travail, vous pouvez comprendre son importance dans notre vie de travailleur car elle a été gagnée dans la dignité et obtenue grâce au courage d’une poignées d’hommes qui ont perdu leur vie dans cet revendication et qui ont remis en cause les conditions abusives et les lois inhumaines du travail.

Vous connaissiez cette histoire ? Qu’en pensez-vous ?

Notez cet article

À propos de l'auteur

Anthony

Français d’origine, québécois d’adoption et espagnol de coeur, j’aime découvrir de nouveaux endroits et partager mes coups de coeur artistiques, culturels et gastronomiques

Laisser un commentaire