blog shmadrid castellano   blog shmadrid english
Sport et activités

L’automne, c’est la saison des champignons à Madrid

Alexia Motte
Écrit par Alexia Motte

L’été est terminé à Madrid et l’arrivée de l’automne appelle à la cueillette des champignons. Le climat espagnol est propice à cette activité puisque les premiers commencent à relever la tête après les premières pluies de la saison. Les amateurs ou professionnels de ce passe-temps populaire investissent les parcs et les forêts aux alentours de Madrid voire même dans toute l’Espagne. Certains se contentent de cuisiner leur récolte le soir, d’autres en profitent pour se faire un peu d’argent de poche. Cette coutume peut s’étendre de septembre jusqu’à mi-décembre. Dans cet article, ShMadrid vous propose de vous accompagner dans la cueillette des champignons en vous donnant de précieux conseils.

Article en lien : Découvrir les paysages d’automne à Madrid

Où cueillir ces champignons ?

Photo via PIxabay

 La cueillette se fait principalement dans les zones boisées de chênes verts, de chênes rouvres, de hêtres, de pins ou encore de bouleaux, dans la Sierra de Madrid. C’est ensuite à vous de trouver sur quel coteau ou dans quel champs trouver le plus d’espèces. Pour vous donner quelques pistes et vous aiguiller dans vos recherches, nous allons vous fournir quelques zones réputées pour la cueillette. Parmi elles, vous aurez donc la Sierra de Cercedilla, Guadarrama, Navafria, Llanos, Fuenfria, Pinèdes de Lozoya, Hayedo de Montejo, Encinar del Prado et Pinar de Pelayos de la presa.

Quelles espèces trouver dans la région ?

À l’occasion de votre cueillette, vous pourrez trouver des délicieux Boletus Edulis de la famille des cèpes et des bolets. Pour de bons lactaires, les Niscalos feront votre bonheur. Ensuite, vous trouverez des Setas de cardo (pleurotes), des Cantarelas (chanterelles), des Colmenillas (morilles), des Amanitas des Cesars (oronges) ou encore des Macro-lepiotes (coulemelle et lépiotes).

Comment s’équiper ?

Munissez-vous d’un couteau afin de couper les champignons sous la volve et récupérer tous les éléments utiles à son identification. Pour les transporter, un panier en osier ou en bois avec des rainures sera l’idéal. Vous pourrez ainsi disposer avec précaution les spécimens récoltés. Si vous en prenez deux, vous aurez la possibilité de mettre les champignons comestibles dans l’un et les plus douteux dans l’autre. Attention, n’utilisez jamais de sacs plastiques puisque l’absence d’aération provoque la fermentation des champignons et les rend toxiques. Pour être parfaitement équipés, emportez une canne légère ou une baguette pour dénicher les spécimens sous les feuilles sans vous fatiguer.

Article en lien : Les fleurs typiques de Madrid

Quelques recommandations

Photo via PIxabay

Il est bien connu que tous les champignons sauvages que vous trouverez ne soient pas forcément comestibles. Il est donc judicieux d’investir dans un livre spécialisé afin de les identifier. Si vous faites de ce passe-temps un hobby, il vous sera indispensable de l’emporter avec vous à chaque cueillette. Pour plus de sécurité, il est conseillé de porter des gants lors de la récolte et de laver correctement les champignons avant de les consommer. N’oublier pas de vous munir d’un panier pour stocker vos trouvailles. Il est possible que certains endroits nécessitent un permis de récolte dans un souci de préservation de la forêt. Cependant, la cueillette pour une consommation personnelle est tolérée, veillez donc à limiter la quantité de votre ramassage. Laissez grandir les jeunes champignons, en plus d’être plus difficilement identifiables, il ne vous restera plus grand-chose à la cuisson. En ce qui concerne ceux qui sont trop vieux, laissez-les également, ils permettront la reproduction de l’espèce. Si vous n’êtes pas sûr d’avoir bien choisi vos champignons, renseignez-vous auprès de professionnels avant la consommation comme par exemple auprès d’un pharmacien. Vous n’avez donc plus qu’à enfiler de bonnes chaussures, préparer vos paniers et ustensiles et partir à la recherche de champignons sauvages. Les enfants adoreront cette chasse au trésor et vous pourrez cuisiner avec plaisir votre propre récolte le soir venu après avoir bien identifié les espèces récoltées.

Aimez-vous cueillir des champignons dans la nature ? Quels sont vos endroits préférés ?

Notez cet article

À propos de l'auteur

Alexia Motte

Alexia Motte

Nomade digitale amoureuse de Madrid.

Laisser un commentaire