blog shmadrid castellano   blog shmadrid english
Sport et activités

Découvrez les mythes et légendes de Madrid

Alexia Motte
Écrit par Alexia Motte

Dans la ville de Madrid se trouvent quelques maisons hantées et des légendes incroyables. Ces histoires fantastiques apportent une dimension supplémentaire à la capitale et offrent à ses visiteurs un moment d’évasion dans une ambiance surnaturelle. Ainsi, en parcourant les rues, vous pourrez y découvrir de nombreuses légendes et personnages de mythologie. ShMadrid vous présente aujourd’hui quelques histoires secrètes de Madrid qui enrichiront votre visite guidée de la ville.

Article en lien : Les écrivains espagnols célèbres à connaître

Le fantôme du Palais de Linares

Photo via Pixabay

C’est l’une des légendes les plus connues de Madrid. Il parle de l’amour tragique de José de Murga et Raimunda Osorio. Le premier était le fils d’un financier, et la jeune femme était le fruit d’une relation extraconjugale du même homme. Ils étaient donc frère et soeur. En apprenant leur relation, le père a tout fait pour les séparer et à sa mort, il a expliqué dans une lettre à Joseph la raison de ses actes. Cependant, le couple s’était déjà marié. Conscients de leur péché incestueux, ils demandèrent à Pie IX une bulle papale, qui leur permit de vivre ensemble, mais dans la chasteté. Cependant, de leur union déjà consommée était née Raimundita. Le couple décida alors de tuer leur propre fille et de l’enterrer dans le palais. Depuis, le fantôme de la petite erre dans le Palais de Linares situé sur la Plaza Cibeles et qui abrite l’actuelle Maison de l’Amérique en pleurant, criant ou fredonnant des comptines.

La légende du soldat

La légende du soldat est une autre des histoires les plus célèbres de Madrid. Un soldat tomba fou amoureux d’une belle jeune femme, Almudena, qui voulait devenir nonne et se rendait tous les jours à l’Oratoire du Chevalier de la Grâce au Calle del Caballero de Gracia, 5. Éperdument amoureux d’elle, le soldat la suivait partout, jour et nuit. Devant le refus catégorique de la jeune fille, il décida alors de se venger, en pensant que l’entrée au couvent était la véritable raison. Il assassina la jeune femme, lui coupa la tête, et la donna à la mère supérieure du monastère en lui disant : « Mère, voici Almudena« . Il fut ensuite pendu pour ce crime.

La Calle de la Cabeza

La légende raconte que dans une maison située sur la Calle de la Cabeza près de Tirso de Molina, un serviteur portugais aurait coupé la tête de son maître, un prêtre pour lui voler tout son or avant de prendre la fuite. N’ayant laissé aucun indice derrière lui, le serviteur ne fut pas inculpé et le crime, classé sans suite. Des années plus tard, l’homme, devenu un riche aristocrate, revint à Madrid et, en marchant dans le Rastro, il décida d’acheter une tête de bélier pour le dîner. Le mettant sous son manteau, l’homme laissa une traînée de sang sur le chemin de sa maison, attirant l’attention d’un gardien, qui lui demanda ce qu’il cachait. L’ex-serviteur accepta de lui montrer la tête de l’animal, mais au lieu de montrer la tête de l’animal mort, il révéla la tête du religieux assassinée. Arrêté, il fut immédiatement pendu.

Article en lien : Six scènes choquantes au Musée du Prado

Le rhinocéros de la Calle Abada

Photo via Pixabay

Près de Callao, vous pouvez voir un rhinocéros sur la plaque de la Calle Abada. En connaissez-vous l’origine ? Cette histoire remonte au XVIe siècle et ce fut l’une des plus grandes attractions du moment. L’animal fut apportée par des commerçants portugais mais un jeune homme lui donna un muffin fraîchement cuit et le rhinocéros, brûlé et effrayé, le mit en pièces. Puis, l’animal s’est échappé et dans sa fuite, et toujours selon la légende, il aurait tué une vingtaine de personnes avant d’être capturé. Cependant, il existe une deuxième version de cette histoire, qui raconte que l’animal était un cadeau du gouverneur portugais de Java au roi Philippe II mais lorsque les madrilènes ont appris les prétendues vertus aphrodisiaques de sa corne, l’animal a été empoisonné et son appendice, volé.

Connaissez-vous d’autres légendes et histoires de Madrid ?

Découvrez les mythes et légendes de Madrid
5 (100%) 1 vote[s]

À propos de l'auteur

Alexia Motte

Alexia Motte

Nomade digitale amoureuse de Madrid.

Laisser un commentaire